Les voeux d'Yves Pietrasanta, Président de Génération Ecologie

Les voeux d'Yves Pietrasanta, Président de Génération Ecologie

Chers Amis,

À l’aube de cette année nouvelle, le temps est venu de procéder au bilan et de dessiner l’avenir.

2016 a vu célébrer les 25 ans de Génération Écologie. Nous avons respecté la feuille de route et tenu tous les engagements pris par le Comité National, actualisé et édité notre programme sous la forme d’un livret. Nous disposons également du matériel de propagande (affiches, flyers etc.) et les tenons à votre disposition. Enfin, au premier janvier 2017, nous comptabilisons 21 candidats potentiels à l’investiture pour les prochaines législatives.

À notre actif, je citerai aussi les premières Rencontres d’automne de Génération Écologie qui se sont tenues à Mèze le 15 octobre 2016. Le Premier secrétaire du Parti socialiste Jean Christophe Cambadelis nous a honorés de sa présence, ainsi que de nombreux élus. Parmi ceux- ci je citerai le chaleureux message enregistré de la Présidente de la Région Carole Delga, l’allocution de la Députée européenne Virginie Rozière et le message d’amitiés du Maire de Frontignan, Pierre Bouldoire.

À la veille des échéances importantes de l’élection présidentielle et des élections législatives, notre parti est plus que jamais en ordre de marche. Nous maintenons l’accord avec le Parti Radical de Gauche. Sa présidente Sylvia Pinel défendra les couleurs du PRG et de Génération Écologie lors de la primaire de la gauche qui se tiendra les 22 et 29 janvier prochains. Unique femme candidate de la primaire, elle incarne nos engagements républicains, humanistes, progressistes, européens, laïques et écologiques. Je vous engage vivement à voter pour elle. De son poids dans cette primaire dépendra le poids de Génération Écologie au sein de la gauche.

Jamais la situation politique de notre pays ne fut aussi incertaine. Les sondages récents sonnent comme autant de coups de semonce et mettent en émoi les états major des partis politiques tant à gauche qu’à droite. Les Français sont indécis. Nos concitoyens ne veulent pas des bonnes paroles, de vaines promesses. Ils veulent des actes et sanctionnent durement les divisions, les luttes d’egos.

Je sais qu’il est de bon ton de brocarder les hommes et les femmes politiques, de dénigrer l’action des partis politiques. Je veux pour mon compte faire la part des choses et davantage que le verre à moitié vide, montrer le verre à moitié plein. Comme écologiste, je porterai au crédit des gouvernements de François Hollande la réussite de la COP 21 laquelle doit beaucoup à la persévérance de mon ami Laurent Fabius. Au crédit toujours, je citerai le vote de la loi cadre sur la biodiversité qui a permis la création de la toute première Agence régionale - celle de la nouvelle Région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée - que j’ai pour mission de mettre sur pied afin de préfigurer l’Agence nationale qui sera ensuite mise en place. Je citerai enfin les lois de transition énergétique qui ont été votées sous la mandature de François Hollande.

Si les partis politiques ont mauvaise presse, je veux voir le côté positif des choses. À la décomposition succédera une recomposition. Notre société évolue. Les partis sont-ils encore une réponse aux aspirations démocratiques ? L’avenir le dira. Certainement de nouvelles formes de démocratie directe se mettront en place. J’en veux pour preuve l’engagement de très nombreux citoyens dans des associations. Jamais la vie associative de la France ne fut aussi riche qu’aujourd’hui.

Pour conclure je vous confierai que cinquante années de vie politique m’ont enseigné deux évidences. La première : nos concitoyens veulent des élus de proximité qui sont à la tâche. Des élus qui étudient leurs dossiers, les défendent plutôt que consacrer le temps de leur mandat à de sombres manœuvres. La deuxième évidence : nos concitoyens n’aiment pas les divisions. La gauche remporte les élections lorsque lorsqu’elle présente un programme et une liste d’union.

Je vous souhaite une belle et bonne année. Prenez soin de vous et de vos proches.

 

Yves Pietrasanta.

Président de Génération Ecologie.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Génération Ecologie

L'écologie responsable
Voir le profil de Génération Ecologie sur le portail Overblog

Commenter cet article