Elections régionales. Six écologistes avec Clergeau au premier tour

Grégoire Jauneault, Émmanuelle Bouchaud, Christophe Clergeau, Laurent Martinez, Rose-Marie Véron, Elhadi Azzi et Philippe Papin. | O.-F.

Grégoire Jauneault, Émmanuelle Bouchaud, Christophe Clergeau, Laurent Martinez, Rose-Marie Véron, Elhadi Azzi et Philippe Papin. | O.-F.

Un accord a été passé entre le candidat socialiste et cinq petites formations autres qu’Europe Écologie-Les Verts. Sur les six candidats écologistes, quatre sont éligibles.

Six candidats écologistes, quatre hommes et deux femmes, figureront sur la liste de Christophe Clergeau au premier tour des régionales. Le socialiste souligne que c’est « la première région en France qui scelle un partenariat entre le PS et l’ensemble des formations écologistes autres qu’Europe Écologie-Les Verts ». Les signataires sont Écologie solidarité, Génération écologie, le Front démocrate, Cap 21 et Écologistes ! Sur les six candidats, quatre sont en positions éligibles.

Les six candidats

Les deux conseillers régionaux sortants, anciens d’EELV, Emmanuelle Bouchaud et Laurent Martinez, sont sur la liste. La première a rejoint le Front démocrate en mai et le second est membre d’Écologistes !, le nouveau parti de François de Rugy. Il y a deux autres élus sortants : l’Angevine Rose-Marie Véron et le Sarthois Philippe Papin (Écologie solidarité). En 2010 déjà, ils étaient au côté de Jacques Auxiette. Les deux autres candidats sont Grégoire Jauneault, conseiller municipal de Brain-sur-l’Authion (Maine-et-Loire), chef d’entreprise et membre du bureau national de Cap 21, le mouvement de l’avocate Corinne Lepage, et le Nantais Elhadi Azzi, président de Génération écologie 44. « On rejoint Christophe Clergeau parce que c’est un écolo compatible, sincère et crédible », assurent les colistiers qui se revendiquent de l'écologie « positive ».

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Génération Ecologie

L'écologie raisonnable
Voir le profil de Génération Ecologie sur le portail Overblog

Commenter cet article