PESTICIDES - Violation par l'ANSES et le Ministre de l'Agriculture de la méthode légale d'évaluation des risques : une erreur fermement sanctionnée !

Dans le cadre des autorisations de mise sur le marché des produits phytosanitaires, le
Tribunal administratif de Versailles a rendu un arrêt fracassant.


En effet il vient d'annuler les autorisations de mise sur le marché de deux produits de la
société Syngenta : le Cruiser 350 et le Cruiser OSR.


La raison invoquée ? La violation par l'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire
(ANSES) et le Ministre de l'Agriculture de la méthode légale d'évaluation des
risques. Les mesures réalisées pour juger de la toxicité du produit envers les
abeilles ne seraient conformes à la réglementation en la matière.


Dans un souci de satisfaction des grandes industries de l'agro-chimie, le Ministre de
l'Agriculture et l'ANSES ont apparemment contourné la méthode légale de délivrance
des autorisations de mise sur le marché.


En plus d'être scandaleux dans le principe, ce type de décision a des conséquences
dévastatrices sur la biodiversité, les pollinisateurs, l'environnement. Attention, les
lobbies ne doivent pas dicter les décisions politiques !


Yves PIETRASANTA
Président
Génération Ecologie


contact presse 06 73 28 72 57

PESTICIDES - Violation par l'ANSES et le Ministre de l'Agriculture de la méthode légale d'évaluation des risques : une erreur fermement sanctionnée !
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Génération Ecologie

L'écologie responsable
Voir le profil de Génération Ecologie sur le portail Overblog

Commenter cet article